Brevet professionnel (BP) charcutier-traiteur

Je peux le faire si…

  • J’ai entre 16 et 25 ans, et un CAP charcutier-traiteur.
  • J’ai 26 ans ou plus et je veux passer le BP en contrat pro ou en CIF.

En passant mon BP, je renforce ce que j’ai appris en CAP pour être encore plus qualifié(e) sur…

  • Les techniques et méthodes de fabrication, emballage et conservation de charcuteries et produits traiteurs.
  • La valorisation et la vente des produits charcutiers et traiteurs en magasin ou en ailleurs (réceptions…).
  • L’organisation et la gestion de la production en charcuterie-traiteur, incluant l’approvisionnement, les stocks, l’entretien, la gestion du personnel, le calcul des prix et des marges…
  • L’environnement économique, juridique et social de l’entreprise.
  • La mise en œuvre et le suivi de la qualité et du respect de la réglementation.

Le BP c’est…

  • Deux ans de formation au CFA (835h en tout) en alternance avec le travail chez mon maître d’apprentissage.

Dans quel campus suivre cette formation ?

Après mon BP, je peux continuer mes études par…

  • Le Titre d’encadrant d’entreprise artisanale, soit une année de plus pour apprendre à diriger ma propre entreprise ou une équipe au sein de l’entreprise.
  • Le Brevet de maîtrise charcutier-traiteur, soit deux années de plus en alternance pour avoir le niveau Bac+2, le plus haut niveau de maîtrise du métier et la pleine capacité à gérer une entreprise, son équipe et ses apprentis.

Après mon BP, je peux aussi trouver un emploi de responsable…

  • Dans une entreprise artisanale (charcuterie, traiteur, boucherie).
  • Dans une entreprise de fabrication (conserverie, charcuterie industrielle, salaisons…).
  • Chez un traiteur événementiel (buffets, cocktails, repas de mariage…).

Et en plus, je gagne ma vie en apprenant un métier !