Brevet professionnel (BP) monteur en installation de génie climatique

Je peux le faire si…

  • J’ai entre 16 et 25 ans, et un CAP installateur sanitaire ou thermique, ou un CAP proche (électrotechnique).
  • J’ai 26 ans ou plus et je veux passer le BP en contrat pro ou en CIF.

En passant mon BP, je renforce ce que j’ai appris en CAP pour être encore plus qualifié(e) sur…

  • Le chauffage, la climatisation, la ventilation : énergies (caractéristiques et transports), traitement des eaux, conduits (VMC, cheminée…), générateurs et émetteurs (chaudières, radiants, production d’eau chaude sanitaire, brûleurs…), sciences appliquées (mécanique des fluides, électricité, thermodynamique…), règles de sécurité…
  • Le métier : préparation, réalisation, contrôle, mise en route et réparations d’installations de chauffage, climatisation, ventilation…
  • La gestion de l’entreprise : communication au sein d’une équipe et sur le chantier, relations avec les clients, organisation, facturation…

Le BP c’est…

  • Deux ans de formation au CFA (?h en tout) en alternance avec le travail chez l’employeur.

Dans quel campus suivre cette formation ?

Après mon BP, je peux continuer mes études par…

  • Le Brevet de maîtrise monteur en chauffage, soit deux années de plus en alternance pour avoir le niveau Bac+2, le haut niveau de maîtrise du métier et la pleine capacité à gérer une entreprise, son équipe et ses apprentis.

Après mon BP, je peux aussi trouver un emploi de responsable…

  • Dans une entreprise artisanale de plomberie-chauffagisme ou construction/rénovation.
  • Dans une entreprise du secteur des énergies renouvelables (solaire).
  • Dans une entreprise du secteur du Bâtiment et travaux publics (BTP).

Et en plus, je gagne ma vie en apprenant un métier !