CAP boucher

Je peux le faire si…

  • J’ai entre 16 et 25 ans, et j’ai fini ma 3°.
  • J’ai 26 ans ou plus et je veux passer le CAP en contrat pro ou en CIF.

En passant mon CAP, j’apprends notamment à devenir un(e) pro…

  • De la préparation des viandes (bœuf, agneau, veau, cheval, porc) : découpe, désossage, ficelage et décoration, préparations spéciales…
  • De la vente : écoute et conseil au client, organisation du magasin et de la vitrine, valorisation des produits…
  • De l’organisation du travail dans la boucherie : ordre et méthode ; usage, entretien et nettoyage des matériels, des outils, des locaux ; gestion des stocks, conservation et contrôle des viandes et produits alimentaires ; communication avec les clients et l’équipe.
  • Des règles du métier : hygiène, sécurité, contrôle qualité.

Je reçois aussi un enseignement général (français, maths, histoire-géo, sciences physiques…).

Le CAP c’est…

  • Deux ans de formation au CFA (835h en tout) en alternance avec le travail chez mon maître d’apprentissage.

Dans quel campus suivre cette formation ?

Après mon CAP, je peux continuer mes études par…

Une Mention complémentaire employé traiteur, soit un an de plus en alternance pour me spécialiser sur certaines techniques de cuisine bouchère.
Un Brevet professionnel boucher, soit deux années de plus en alternance pour avoir le niveau Bac et une haute qualification professionnelle.
Un CAP charcutier traiteur

Après mon CAP, je peux aussi trouver un emploi…

  • Dans une entreprise artisanale (boucherie, charcuterie, traiteur…).
  • Au rayon boucherie d’une grande surface commerciale.
  • Dans l’atelier de transformation d’une entreprise de distribution de viande ou de fabrication alimentaire.

Et en plus, je gagne ma vie en apprenant un métier !