Agent de maintenance nautique

Mécanicien réparateur nautique

Trois questions à me poser pour savoir si ce métier peut m’intéresser…

  • Est-ce que j’aime les bateaux ?
  • Suis-je plutôt habile de mes mains, rigoureux-se, organisé(e), logique, avec un bon sens de l’observation ?
  • Suis-je prêt(e) à travailler souvent le week-end et les jours fériés ?

Plus de oui que de non ? J’ai des affinités avec ce métier, je veux en savoir plus.
Plus de non que de oui ? Ce métier n’est peut-être pas le meilleur pour moi.

Si je suis… agent de maintenance nautique, j’ai la chance de travailler dans l’univers de la navigation.

Au sein d’un atelier spécialisé, j’interviens sur les bateaux de plaisance (voiliers, hors bords, scooters des mers…). Je m’occupe de recevoir les clients, je les informe sur mon diagnostic, je propose et conseille des interventions. Je suis compétent pour de multiples opérations : nettoyages, peintures sur coques ; contrôles, réparations et entretiens (mécanique, motopropulsion, électronique embarquée, plomberie, réseaux électriques, menuiseries, habillages, pompes, vannes…) ; installations, dépose ou entretiens de matériels (aide à la navigation…), d’accessoires de pont (accastillage), d’équipements de manœuvres des voiles (gréement)… Je sais aussi réaliser l’hivernage d’un bateau, c’est à dire le préparer à bien passer l’hiver (poses de protections, inspections, maintenances…) et le déshivernage (remise en route au printemps).

Si je suis intéressé(e), de quel(s) diplôme(s) ai-je besoin…

Si je dis oui à l’apprentissage,

Je peux être aidé(e) dans ma recherche de maître d'apprentissage par les Chambres de métiers ou les CFA. Beaucoup d’entreprises leur font confiance en formant des apprenti(e)s, par exemple…