Coiffeur

coiffeur

Trois questions à me poser pour savoir si ce métier peut m’intéresser…

  • Est-ce que j’aime les gens, les tendances, la mode, les soins ?
  • Suis-je plutôt habile de mes mains ?
  • Est-ce que je suis prêt(e) à travailler debout jusqu’à 10h par jour certains jours ?

Plus de oui que de non ? J’ai des affinités avec ce métier, je veux en savoir plus.
Plus de non que de oui ? Ce métier n’est peut-être pas le meilleur pour moi.

Si je suis… coiffeur, j’ai la chance de travailler chaque jour au contact des clients, hommes, femmes, enfants.

Toujours bien habillé(e) et coiffé(e), je les accueille dans le salon de coiffure, j’écoute avec la plus grande attention leurs souhaits. J’examine l’état de leurs cheveux et du cuir chevelu. Je leur donne un conseil s’ils en ont besoin. Je prépare leurs cheveux (shampoing, applications de produits…), puis je réalise la coiffure (coupe, brushing, permanente, pose de perruque, d’ornements, coloration, décoloration et autres soins…). L’important est que chaque client quitte le salon totalement satisfait de sa coiffure.

Je peux aussi réaliser des soins esthétiques tels que la manucure, la taille de barbe… En complément de la coiffure, je conseille et vends des produits de soins ou de traitement du cheveu, mais aussi des produits cosmétiques et des bijoux fantaisies. Je participe à la gestion du salon : gestion du stock de produit, entretien et hygiène des locaux et du matériel… 

Si je suis intéressé(e), de quel(s) diplôme(s) ai-je besoin…

Si je dis oui à l’apprentissage,

Je peux être aidé(e) dans ma recherche de maître d'apprentissage par les Chambres de métiers ou les CFA. Beaucoup d’entreprises leur font confiance en formant des apprenti(e)s, par exemple les salons de coiffure Camille Albane et Aux 2 Cheveux dans les Alpes de Haute-Provence.