Cuisinier

cuisinier

Trois questions à me poser pour savoir si ce métier peut m’intéresser…

  • Suis-je gourmand(e), aimant goûter à tout et savoir comment les plats sont faits ?
  • Est-ce que je suis plutôt habile de mes mains ?
  • Suis-je prêt(e) à travailler debout tous les jours dans le bruit et les changements de température ?

Plus de oui que de non ? J’ai des affinités avec ce métier, je veux en savoir plus.
Plus de non que de oui ? Ce métier n’est peut-être pas le meilleur pour moi.

Si je suis… cuisinier, j’ai la chance de travailler tous les jours pour régaler les gens.

Dans le restaurant qui m’emploie, j’élabore des menus en fonction de la saison, des spécialités du restaurant, des préférences de ma clientèle, de mon inspiration. Je vais acheter les ingrédients en faisant attention à la qualité et aux prix. Puis j’organise mon travail et celui de mon ou mes commis (assistants de cuisine) pour préparer les recettes prévues sans retard sur l’heure de service. Je cuisine en utilisant de multiples ustensiles et équipements, ainsi que de nombreuses techniques de préparation et de cuisson des produits. Je dois aussi dresser (présenter) les plats dans les assiettes avant qu’elles soient servies. Même si je cuisine pendant quelques semaines les mêmes plats chaque jour, je dois m’adapter en permanence à des changements (disponibilité des produits, horaires, critiques des clients, par exemple). Je travaille toujours en veillant à l’hygiène des aliments, du matériel et des locaux. Après le service, je nettoie et range la cuisine pour la laisser impeccable.

Si je suis intéressé(e), de quel(s) diplôme(s) ai-je besoin…

 

Si je dis oui à l’apprentissage,

je peux être aidé(e) dans ma recherche de maître d'apprentissage par les Chambres de métiers ou les CFA. Beaucoup d’entreprises leur font confiance en formant des apprenti(e)s, par exemple…