Ebéniste

ebéniste

Trois questions à me poser pour savoir si ce métier peut m’intéresser…

  • Est-ce que je suis attiré(e) par les arts et la création ?
  • Est-ce que le bois est un matériau qui me plaît ?
  • Suis-je plutôt habile de mes mains, rigoureux-se, patient(e) et précis(e) dans ce que je fais ?

Plus de oui que de non ? J’ai des affinités avec ce métier, je veux en savoir plus.
Plus de non que de oui ? Ce métier n’est peut-être pas le meilleur pour moi.

Si je suis… ébéniste, j’ai la chance de travailler tous les jours une matière noble et naturelle : le bois.

Dans l’atelier qui m’emploie, je fabrique des meubles sur commande des clients. Il faut d’abord dessiner précisément le modèle sur ordinateur (ou sur papier) en m’aidant de mes connaissances et de livres sur les styles et l’histoire des arts. Ensuite, je choisis le bois : j’en connais toutes sortes, je sais quel type de bois convient à tel type de meuble. Puis je passe à la fabrication, pour laquelle je manie différents outils, manuels et mécaniques, en respectant les règles de sécurité. Je peux fabriquer un meuble en un seul exemplaire, ou en petite série, jusqu’à 10 ou 20 exemplaires. Je suis souvent en contact avec le client, et avec d’autres professionnels (architectes d’intérieur, designers, antiquaires) qui me demandent de rénover des meubles anciens, ou créer des meubles contemporains, ou encore réaliser des agencements en bois (rangements…).

Si je suis intéressé(e), de quel(s) diplôme(s) ai-je besoin…

Si je dis oui à l’apprentissage,

Je peux être aidé(e) dans ma recherche de maître d'apprentissage par les Chambres de métiers ou les CFA. Beaucoup d’entreprises leur font confiance en formant des apprenti(e)s, par exemple…