Esthéticienne

Esthétique

Trois questions à me poser pour savoir si ce métier peut m’intéresser…

  • Est-ce que j’aime les tendances et soigner mon apparence féminine ?
  • Suis-je intéressée par les gens, prête à les écouter, les comprendre et prendre soin d’eux ?
  • Est-ce que j’ai envie d’apprendre la vente et le conseil aux clients ?

Plus de oui que de non ? J’ai des affinités avec ce métier, je veux en savoir plus.
Plus de non que de oui ? Ce métier n’est peut-être pas le meilleur pour moi.

Si je suis… esthéticienne, j’ai la chance de travailler au service de la beauté.

Toujours impeccablement habillée, maquillée et coiffée, je gère les rendez-vous et accueille les client(e)s dans l’institut de beauté, la parfumerie ou le salon de coiffure qui m’emploie. Je sais reconnaître et analyser les types de peau, avant de réaliser avec tact, douceur et discrétion les soins du visage et du corps adapté : manucure, masque, maquillage, épilation, parfumerie, modelage, enveloppements… Il m’arrive d’utiliser des appareils et des techniques récentes et complexes. Je participe aussi au bon fonctionnement du salon (gestion de stocks, réalisation de vitrines et présentoirs…). Je sais conseiller les client(e)s sur les soins, leur présenter et leur vendre les produits (soins, maquillage, hygiène, parfums) qui conviennent à leur peau, leur corps, leur bien-être. Si je travaille dans une grande surface, la vente est l’essentielle de mon métier. Je peux être aussi amenée à contribuer à l’élaboration d’un produit cosmétique.

Si je suis intéressée, de quel(s) diplôme(s) ai-je besoin…

Parcours métier esthéticienne

Si je dis oui à l’apprentissage,

je peux être aidée dans ma recherche de maître d'apprentissage par les Chambres de métiers ou les CFA. Beaucoup d’entreprises leur font confiance en formant des apprenties, par exemple…