Maçon

Maçon

Trois questions à me poser pour savoir si ce métier peut m’intéresser…

  • Suis-je plutôt solide et résistant physiquement, avec un bon sens de l’équilibre ?
  • Est-ce que je suis plutôt rigoureux et précis dans ce que je fais, avec un grand respect des consignes ?
  • Suis-je prêt(e) à travailler dehors toute l’année, souvent en hauteur et sur des chantiers bruyants ?

Plus de oui que de non ? J’ai des affinités avec ce métier, je veux en savoir plus.
Plus de non que de oui ? Ce métier n’est peut-être pas le meilleur pour moi.

Si je suis… maçon, j’ai la chance de travailler pour bâtir des lieux de vie et de travail.

L’entreprise qui m’emploie m’envoie sur ses chantiers de construction (immeubles d’habitation, maisons individuelles, bâtiments industriels…) ou de rénovation. J’interviens sur les fondations des bâtiments, puis sur les éléments de soutien : murs, poutrelles
et planchers. Pour une maison classique, j’assemble des briques en terre cuite, des parpaings de béton, des moellons ou des pierres naturelles, liés ensemble par du mortier ou de la colle. J’applique aussi des enduits de protection ou décoration. Je peux travailler sur des chantiers de grands ouvrages, par exemple ponts ou barrages : mon activité consiste alors à placer des armatures en acier et à couler du béton dans des moules, appelés coffrages, pour façonner la structure. J’utilise des outils manuels (truelle, fil à plomb, martelet…) et mécaniques (bétonnières, vibrateurs électriques et pneumatiques…). Je sais monter un échafaudage, mais aussi lire des plans et réaliser des tracés pour construire droit. J’ai l’obligation absolue de respecter des règles de sécurité sur le chantier.

Si je suis intéressé, de quel(s) diplôme(s) ai-je besoin…

Maçon

Si je dis oui à l’apprentissage,

Je peux être aidé dans ma recherche de maître d'apprentissage par les Chambres de métiers ou les CFA. Beaucoup d’entreprises leur font confiance en formant des apprentis, par exemple…