Menuisier, agenceur

Menuisier

Trois questions à me poser pour savoir si ce métier peut m’intéresser…

  • Est-ce que la décoration et la géométrie sont des domaines qui me plaisent ?
  • Est-ce que je suis plutôt habile, rigoureux-se, organisé(e) et précis(e) dans ce que je fais ?
  • Est-ce que j’ai envie de travailler en équipe au contact des clients ?

Plus de oui que de non ? J’ai des affinités avec ce métier, je veux en savoir plus.
Plus de non que de oui ? Ce métier n’est peut-être pas le meilleur pour moi.

Si je suis… menuisier agenceur, j’ai la chance de travailler dans un métier à la fois technique et créatif.

Technique parce que je travaille souvent sur-mesure à l’aide de plans, en ayant souvent à maîtriser le calcul, le dessin industriel et l’informatique. Créatif parce que j’ai un rôle important dans l’esthétique intérieure et extérieure des bâtiments et des maisons, puisque je fabrique, assemble et pose leurs ouvertures/fermetures (portes, portails, fenêtres, volets…), leurs façades menuisées décoratives et leurs aménagements intérieurs (cloisons, habillages plafonds et murs, rangements, placards, escaliers, parquets, cuisines…). Dans l’atelier qui m’emploie, j’utilise des matériaux très variés (bois massif, lamellé, stratifié, plaqué en panneaux, mais aussi l’aluminium, le PVC…), et toutes sortes de produits (peintures, lasures, vernis, cires, accessoires, mousses, mastics…), avec des outils manuels, des machines de coupe et d’usinage, certaines classiques (perceuse, raboteuses, toupies, ponceuses, mortaiseuses…), d’autres de plus en plus sophistiquées (découpes à commandes numériques…). J’interviens aussi sur les chantiers, pour la pose des menuiseries et des agencements fabriqués en ateliers, mais aussi certains travaux complémentaires d’isolation, d’électricité (volets roulants), d’étanchéité…

Si je suis intéressé(e), de quel(s) diplôme(s) ai-je besoin…

Si je dis oui à l’apprentissage,

Je peux être aidé(e) dans ma recherche de maître d'apprentissage par les Chambres de métiers ou les CFA. Beaucoup d’entreprises leur font confiance en formant des apprenti(e)s, par exemple…