Mécanicien bateau

Mécanicien bateau

Trois questions à me poser pour savoir si ce métier peut m’intéresser…

  • Est-ce que j’ai une bonne condition physique, une bonne résistance au bruit, de la rigueur, de la logique et de la méthode ?
  • Est-ce que je suis attiré par la mécanique et l’électronique ?
  • Suis-je prêt à naviguer plusieurs mois par an ?

Plus de oui que de non ? J’ai des affinités avec ce métier, je veux en savoir plus.
Plus de non que de oui ? Ce métier n’est peut-être pas le meilleur pour moi.

Si je suis… mécanicien bateau, j’ai la chance de travailler en mer.

Embarqué à bord d’un bateau de navigation côtière (pêche, transport de passagers…), je suis responsable des installations mécaniques, thermiques et électroniques, ainsi que de certains équipements de pont et de soute (treuil de chalut, poulie motrice, tapis transbordeur, machine frigorifique…) et des approvisionnements nécessaires au fonctionnement (combustibles, lubrifiants, fluides hydrauliques ou frigorigènes…). J’assure le pilotage, la surveillance, les réglages des machines, leur entretien courant, les contrôles et les réparations. Sur les bateaux de petite taille, je peux aussi participer aux opérations de pêche et de traitement des prises. À bord, je dois adopter et toujours respecter les valeurs de la navigation : solidarité, respect de la sécurité et de la vie en communauté.

Si je suis intéressé, de quel(s) diplôme(s) ai-je besoin…

Si je dis oui à l’apprentissage,

Je peux être aidé dans ma recherche de maître d'apprentissage par les Chambres de métiers ou les CFA. Beaucoup d’entreprises leur font confiance en formant des apprentis, par exemple…